Attentats: les urgentistes tracent des pistes pour l’avenir

Préparer les soignants civils à la médecine de guerre, à l’éventualité d’une attaque chimique, identifier les victimes plus rapidement: les urgentistes mobilisés lors des attentats de Paris et Nice proposent des mesures dans un document publié mercredi.
Publicités
Cet article, publié dans Défense, Opérations, Prise en charge médicale, Risques et menaces, Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s