Un centre de recherche russe dévoile une tenue de combat futuriste

L’Institut central de recherche de la construction mécanique (TsNIIMash) de Moscou a dévoilé le prototype de ce qui pourrait être, à l’avenir, la tenue de combat que porteront les fantassins russes.

Ce prototype de tenue de combat, qui s’inscrit dans la ligne du système Ratnik, comporte un casque intégral et une armure de « pointe » dont les détails n’ont pas été donnés. L’innovation principale réside dans l’intégration d’un exosquelette motorisé, qui va démultiplier la force du soldat ainsi que son endurance durant les combats. Quant au casque, les données tactiques s’afficheront sur sa visière. Il dispose d’une lumière sur le côté afin de pouvoir inspecter les armes dans l’obscurité.

Reste à voir ce que deviendra ce prototype, qui n’a été présenté que statiquement. En effet, pour alimenter l’exo-squelette en électricité, il faut des batteries qui, pour le moment, sont encore trop volumineuses.

La présentation de cette tenue de combat futuriste donne surtout une idée de la vision du champ de bataille à venir des chercheurs russes. « Je vois une plus grande robotisation, en fait, la guerre future impliquera des opérateurs et des machines, et non des soldats qui se battent sur le champ de bataille », avait ainsi affirmé, l’an passé, le général Andrey Grigoriev, le directeur de la Fondation russe pour la recherche avancée (ARF). Mais « les humains continueront de jouer un rôle sur le champ de bataille jusqu’à ce que la guerre robotisée devienne réalité », avait-il ajouté.

Par ailleurs, depuis 2013, le Pentagone développe de son côté, via son agence de recherche et développement (la Darpa), une tenue de combat également futuriste qui, appelée TALOS (Tactical Assault Light Operator Suit (TALOS), comprendra un exo-squelette, une armure composée de fluides magnéto-rhéologiques (capables de passer à l’état solide en un rien de temps sous l’action d’un champ magnétique ou d’un courant électrique) ainsi qu’une batterie de capteurs et de systèmes informatiques.

Source : Zone militaire. Lire l’article dans son intégralité ici.

Publicités
Cet article, publié dans Défense, Opérations, Recherche, Technologies, Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s