Une plateforme de visioconsultation en psychiatrie sera lancée en septembre

LA MÉDECINE PSYCHIATRIQUE À L’HEURE DU NUMÉRIQUE

Spécialisée dans les domaines de la psychiatrie, pédopsychiatrie, addictologie et nutrition, la start-up Doctoconsult ambitionne de devenir leader dans la médecine du bien-être psychologique et de la santé mentale sur internet.  Elle est pour cela accompagnée par Paris Biotech Santé, l’incubateur de l’hôpital Cochin et l’accélérateur Santé de Scientipôle. Elle est supervisée par un comité médical dédié, dont fait notamment partie le Docteur Christophe André.

Doctoconsult est convaincue que la e-santé constitue un puissant levier d’efficience pour le système de santé français  en proposant une solution complémentaire à la consultation traditionnelle pour répondre à un double besoin : la simplification de l’accès aux soins pour les patients et le souhait de mieux les accompagner pour les médecins.

Doctoconsult détient tous les agréments : à l’instar de la consultation traditionnelle, pour le patient, les honoraires sont (en partie) pris en charge par la sécurité sociale et les mutuelles.

Doctoconsult protège les données personnelles : l’architecture de la plateforme a été établie selon les normes de sécurisation les plus strictes imposées par la réglementation française. Le flux vidéo est crypté, le site est hébergé par Coreye (certifié e-santé) et une déclaration de conformité a été émise par la CNIL.
Doctoconsult contribue au développement de la médecine du futur : le domaine de la psychiatrie est une spécialité pour laquelle assurer un suivi quotidien auprès du patient est essentiel, augmente de façon exponentielle la réussite des prises en charge et participe à l’amélioration de l’efficacité des soins.

Dans cette optique, Doctoconsult entend faire évoluer sa plateforme vers la télémédecine de deuxième génération en proposant une consultation enrichie d’outils et de services permettant un meilleur suivi du parcours de soins :
– thérapie par réalité virtuelle,
– Serious games,
– utilisation d’objets connectés,
– applications de suivi thérapeutique,
– amélioration de l’accompagnement par intelligence artificielle.

DOCTOCONSULT, RÉVOLUTIONNE LA PRATIQUE

Doctoconsult est accessible partout et favorise la souplesse : jouant la carte de la complémentarité en apportant une nouvelle brique de services aux médecins, disponible à distance via une interface accessible depuis un ordinateur, une tablette ou un mobile, Doctoconsult permet au médecin d’aménager librement ses horaires et d’éviter la location d’un cabinet.

Doctoconsult facilite l’accès aux soins : d’une part en luttant contre les déserts médicaux en donnant accès à des spécialités souvent indisponibles à proximité du domicile des patients (trouble du sommeil, pédopsychiatrie, anorexie…), d’autre part en permettant aux personnes ayant des difficultés pour se déplacer de consulter plus facilement (femmes enceintes, personnes âgées ou souffrant de handicap…).

Doctoconsult améliore la relation avec le patient : le médecin est en mesure de proposer à sa patientèle un suivi plus régulier et des outils innovants pour un accompagnement plus efficace.

Doctoconsult valorise l’expertise et constitue un tremplin : en s’adressant à une audience plus large, le médecin valorise son expérience thérapeutique et diversifie sa pratique. Pour les jeunes médecins qui s’installent, la plateforme constitue un formidable levier pour créer leur patientèle.

Doctoconsult propose un système de rémunération transparent : pour les médecins, la demande d’inscription est gratuite et se fait directement en ligne. Chaque adhésion est validée par le Comité Médical de Doctoconsult. Le médecin fixe librement le montant des honoraires, sur lesquels le site perçoit une commission de 15%. Une fois la consultation terminée, les honoraires sont débités et intégralement reversés au médecin. Une facture – imputable aux frais de fonctionnement de cabinet – est éditée mensuellement sur le compte bancaire du professionnel.

Source: caducée.net. Lire l’article dans son intégralité ici.

Publicités
Cet article, publié dans Evolutions numériques, Facteurs démographiques médicaux, Gouvernance, Pathologies majeures, Politique de santé, Prise en charge médicale, Santé publique, Techniques médicales, Technologies, Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s