Attentats, tentatives et projets d’attentats en relation avec le contexte syro – irakien dans les pays occidentaux (2013 – 2016)

Sur la période 2013 -2016, 38 attentats, 9 tentatives et 92 projets d’attentats visant l’Europe occidentale, l’Amérique du Nord et l’Australie ont pu être reliés au contexte syro-irakien, soit 139 événements.
La France est le pays le plus visé par le terrorisme islamiste, devant les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Australie et le Royaume-Uni.
Les individus impliqués sont en général de jeunes hommes dans la tranche d’âge des 18- 24 ans. Dans les cas où les individus ont pu être identifiés, 89,4% étaient des hommes et 10,6% étaient des femmes.
Dans environ 67% des cas, la menace était le fait de nationaux du pays visé. Sur la période 2013-2016, un djihadiste occidental sur 142 a commis des attentats en Occident. Entre 2013 et 2016, 3 revenants sur 100 ont participé à des actes terroristes en Occident.
Les djihadistes francophones sont les plus impliqués avec 13,5% des revenants chez les belges et 10,6% chez les français.
Les attentats, tentatives et projets d’attentats menés par des assaillants exécutant leurs opérations seuls représentaient 59% des événements recensés sur la période 2013-2016. 39 opérations terroristes ont été téléguidées à distance par l’État Islamique (EI). En effet, de nombreuses opérations menées par des individus supposément seuls sont en réalité supervisées par des membres de l’EI basés en Syrie ou en Irak.
Dans la majorité des cas (52,6%) les événements recensés visaient des cibles déterminées.
Environ 53% de ces événements ciblaient les forces de l’ordre et les militaires.
Les Engins Explosifs Improvisés (EEI) figurent toujours parmi les armes privilégiées des djihadistes. En 2016, les EEI ont été utilisés dans 29 infractions terroristes contre 2 cas recensés
en 2013. Le recours aux armes simples d’utilisation est en constante augmentation. L’usage de l’arme à feu représente plus d’un tiers des cas recensés contre 23,6% pour les armes blanches. L’une des évolutions marquantes de la période 2014-2016 tient à l’utilisation de véhicules pour mener des tueries de masse.
Les attentats sont de plus en plus meurtriers. Sur la période 2015-2016 le terrorisme islamiste en lien avec le contexte syro-irakien a fait 336 morts en Occident, contre 8 morts sur la période 2013-2014.
Source: Centre d’analyse du terrorisme. Lire l’étude dans son intégralité  ici.
Advertisements
Cet article, publié dans Défense, Divers prospective, Opérations, Risques et menaces, Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s