Les dirigeants mondiaux s’accordent sur la promotion de la santé pour atteindre les objectifs de développement durable

Les dirigeants des gouvernements et des institutions des Nations Unies, les maires des villes et les experts de la santé du monde entier ont pris deux engagements historiques pour promouvoir la santé publique et éradiquer la pauvreté.

La Neuvième Conférence mondiale sur la promotion de la santé. organisée conjointement par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la Commission nationale de la santé et de la planification familiale (NHFPC) de la République populaire de Chine à Shanghai du 21 au 24 novembre, a adopté:

  • la Déclaration de Shanghai sur la promotion de la santé, qui engage à faire des choix politiques audacieux pour la santé en soulignant les liens entre la santé, le bien-être et le Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies, ainsi que ses objectifs de développement durable;
  • le Consensus de Shanghai des maires sur les villes-santé, dans le cadre duquel plus d’une centaine de maires se sont engagés à faire progresser la santé au moyen d’une gestion améliorée des environnements urbains.

Le Directeur général de l’OMS, le Dr Margaret Chan, déclare que ces engagements reposent sur la nécessité d’une action gouvernementale protégeant les populations des risques sanitaires, donnant l’accès aux bons choix en matière de santé et diffusant les connaissances sur les moyens d’être et de se maintenir en bonne santé.

Elle ajoute: «les mesures législatives et fiscales font partie des interventions les plus efficaces que les autorités, au niveau national ou à celui des villes, peuvent entreprendre pour promouvoir la santé de leurs citoyens, qu’il s’agisse de lutter contre le tabac, de taxer les boissons sucrées ou de veiller à ce que les populations respirent un air pur, puissent rentrer chez elles en vélo en toute sécurité, ou aller à pied à l’école ou au travail sans craindre la violence.»

Bonne gouvernance et éducation sanitaire pour améliorer la santé

La déclaration souligne la nécessité pour tout un chacun de pouvoir contrôler sa propre santé, d’être en position de faire de bons choix pour des modes de vie sains. Relevant la nécessité d’une action politique impliquant de nombreux secteurs et régions, elle attire l’attention sur le rôle de la bonne gouvernance et de l’éducation sanitaire pour améliorer la santé, ainsi que sur le rôle crucial joué par les autorités municipales et les communautés.

Les engagements liés à la gouvernance couvrent la protection de la santé par les politiques publiques, le renforcement des législations, réglementations et taxations pour les produits de consommation nocifs et la mise en œuvre de politiques fiscales permettant de nouveaux investissements dans la santé et le bien-être. La Déclaration souligne aussi l’importance de la couverture sanitaire universelle et la nécessité de mieux s’occuper des questions de santé transfrontalières.

Les engagements en matière d’éducation sanitaire comprennent l’élaboration de stratégies nationales et locales visant à améliorer les connaissances des citoyens pour savoir comment vivre sainement et accroître leurs capacités à prendre le contrôle de leur santé et de ses déterminants en tirant parti des technologies numériques. La Déclaration engage aussi à veiller à ce que les environnements soutiennent les bons choix des consommateurs en matière de santé, par exemple par des politiques sur les prix, une information transparente et un étiquetage clair.

La déclaration souligne le besoin de politiques urbaines saines, favorisant l’inclusion sociale, des questions encore renforcées par le Consensus des maires.

Le consensus des maires

Plus de 50% de la population mondiale vit déjà dans les villes et cette proportion devrait atteindre les deux tiers d’ici 2030, ce qui en fait un centre d’intérêt particulièrement important. Le Consensus des maires dresse la liste de 10 domaines d’action que les dirigeants municipaux participant à la Conférence intégreront dans les plans de leur ville pour mettre en œuvre le Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies. On retrouve dans les domaines essentiels, la pollution de l’air, la violence sexiste, le développement de l’enfant et le fait que les villes soient sans fumée.

Les maires ont décidé d’intégrer la santé comme une considération primordiale dans toutes les politiques municipales; de promouvoir l’engagement des communautés au moyen de multiples plateformes, écoles, lieux de travail, technologies modernes, pour faire progresser la santé; et de réorienter les services sanitaires et sociaux municipaux vers l’équité et la couverture sanitaire universelle.

Note aux rédactions

La Conférence de Shanghai marque le trentième anniversaire de la première conférence mondiale organisée au Canada, qui a abouti à la Charte d’Ottawa pour la promotion de la santé. Cette charte a énoncé clairement que l’engagement politique, l’action et des investissements étaient nécessaires pour améliorer la santé et l’équité, et que le secteur de la santé ne pouvait pas à lui seul faire en sorte que les peuples atteignent le niveau de santé le plus élevé possible.

Plus de 1000 personnes participent à la Conférence de Shanghai, parmi lesquelles le Premier Ministre chinois, plus de 40 ministres de la santé et d’autres secteurs, les dirigeants de cinq institutions des Nations Unies et plus d’une centaine de maires de grandes villes. Des centaines d’experts internationaux de la santé participent aussi aux événements couvrant une grande diversité de sujets.

L’article dans son format original est disponible en cliquant ici.

Source: who.int

Advertisements
Cet article, publié dans Coopération internationale, Diplomatie et santé, Divers prospective, International, Politique de santé, Système de santé et gouvernance, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s