Impliquer les patients dans leur maladie: la prochaine révolution

Notre culture suppose que les médecins savent tout et que les patients ne peuvent rien apporter d’utile. Ce ne sont pas seulement les médecins qui pensent cela: la plupart des patients le pensent aussi. Un livre veut changer cela: «Impliquons les patients!»

Let Patients Help!: C’est le livre que tous les patients et tous les médecins devraient lire. La traduction française qui peut être téléchargée sur Amazon porte le nom d’«Impliquons les Patients!». Son auteur, Dave de Bronkart, est un ePatient, un patient engagé.

Son texte est un appel, ou plutôt un cri, pour une modification du rapport soignant – soigné. Les patients doivent le lire, pour apprendre à être plus actifs dans la prise en charge de leur maladie, les professionnels de la santé aussi, pour ne pas manquer une magnifique opportunité de réinventer la relation soignant – soigné.

Le ton est donné dès la préface:

«Il y a quelque chose dans votre poumon. Ma vie a changé avec ces mots, prononcés à 09h02 un certain 3 janvier 2007 par le Dr Danny Sands. La veille j’avais eu une radio de routine de l’épaule et «par hasard», comme ils le disent en médecine, ils ont trouvé autre chose que ce qu’ils cherchaient: une tache sur mon poumon qui ne devait pas être là. La tache s’est avérée être un cancer du rein, qui s’était propagé dans mon corps avec des métastases un peu partout».

«Durant toute ma prise en charge, de formidables médecins, oncologues et infirmières se sont occupés de moi. Et j’ai tout fait pour les aider en me mettant en relation avec d’autres patients en ligne afin de me préparer pour mon traitement».

«Par contre, j’ai appris qu’il y a un problème – un gros problème – et c’est justement le sujet de ce livre: notre culture suppose que les médecins savent tout et que les patients ne peuvent rien apporter d’utile. Ce ne sont pas seulement les médecins qui pensent cela: la plupart des patients le pensent aussi».

La première partie de ce «manuel du patient engagé» est constituée de dix chapitres qui sont autant d’encouragements au changement: «Nous savons tous quelque chose. Personne ne sait tout (même pas les médecins)». «Le fait de faire des recherches sur Internet est un signe d’implication du patient». «Nous sommes plus performants lorsque nous sommes mieux informés». Si vous souffrez d’une maladie chronique, la lecture de ce livre risque de changer votre rapport au monde médical, vous deviendrez plus actif, plus émancipé.

La deuxième partie explique aux patients comment ils peuvent devenir des patients actifs, engagés: «Impliquons les patients: donnons-leur leurs données personnelles». «Impliquons les patients en les encourageant à remuer ciel et terre pour trouver des informations». «Impliquons les patients dans le processus décisionnel relatif à leurs traitements médicaux». Ce ne sont que trois exemples des chapitres de ce livre passionnant.

Parmi les sujets traités, un me tient particulièrement à cœur: nous devons donner aux patients un accès à leurs données médicales. Internet a été une première révolution, permettant au grand public d’accéder à des informations médicales. La prochaine révolution sera pour les patients de pouvoir accéder à leurs propres données médicales. Si les professionnels ne pas veulent être dépassés, ils devront évoluer.

L’article dans son format original est disponible en cliquant ici.

Source: letemps.ch

Publicités
Cet article, publié dans Evolutions numériques, Evolutions sociétales, Prise en charge médicale, Professionnels de santé, Réseaux sociaux, Systèmes d'information, Technologies, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s