Santé: à Roanne, une machine remplace le médecin !

Une pharmacie de Roanne, dans la Loire, teste actuellement une machine médicale révolutionnaire. Son but ? Effectuer des examens courants en évitant ainsi une consultation chez le médecin.

Pour lutter contre la désertification médicale du monde rural, une pharmacie mutualiste de Roanne, dans la Loire, a décidé d’innover en proposant à ses clients une cabine de consultation futuriste. D’une blancheur virginale, dotée d’une musique relaxante, la Consult Station aux courbes design est dédié à la télémédecine. Elle a été conçu par l’entreprise H4D (Health for Development) et implanté avec le concours de plusieurs partenaires (Université Jean-Monnet de Saint-Etienne, Roannais Agglomération, Agence de Développement Economique de la Loire, Umar services et soins, Mutualité française).

Une Consult Station pour dépister, suivre et prévenir

Haute de 1,90 mètres, longue de 2,30 mètres, la machine abrite un siège, différents instruments de mesure et un écran pour guider le patient. Ce dernier n’a plus qu’à suivre les instructions grâce à un tutoriel vidéo intuitif. L’engin futuriste offre divers services, dont la possibilité d’effectuer des examens les plus courants en toute autonomie. En l’occurrence, la cabine assure notamment le suivi des patients atteints de maladies chroniques (hypertension artérielle, insuffisance cardiaque…) et le dépistage de la rétinopathie diabétique.

Le patient, qui dispose d’un code d’accès et d’un mot de passe, repart avec un petit formulaire sur lequel apparaissent différentes données chiffrées (taille, poids, IMC, pulsations cardiaques, saturométrie,tension artérielle, température, acuité visuelle…). Les résultats sont ensuite envoyés au médecin traitant qui, à la lecture des analyses, décide si une consultation au cabinet s’impose. Cette solution de télémédecine permet aussi au patient d’obtenir à distance le renouvellement de certaines ordonnances, envoyées par courrier par le praticien après analyse des résultats.

« Un site internet sécurisé permet au patient d’accéder à l’historique de tous les bilans de santé réalisés en télémesure dans la Consult Station. Il pourra partager ces informations avec son médecin pour faciliter sa prise en charge« , précisent les dirigeants de la société H4D. « Grâce à l’étendue des examens proposés, la Consult Station permet à un médecin généraliste de prendre en charge près de 85% des motifs de consultation dans son cabinet« .

Une cabine médicale aux multiples usages

A la clé, un gain de temps et un gain d’argent pour le patient, mais aussi un moyen de réduire le déficit de la Sécurité Sociale ! Une façon aussi de motiver les jeunes – souvent réfractaires lorsqu’il faut aller chez le médecin – d’effectuer quelques examens de base. Enfin, une telle innovation a pour vocation de trouver une parade à la raréfaction des médecins loin des grands centres urbains. Une problématique évidente dans cette partie reculée de la région Rhône-Alpes où le manque de médecins généralistes se fait cruellement sentir. Le territoire roannais recense ainsi 110 médecins généralistes, soit 89 praticiens pour 100 000 habitants. Un ratio inférieur à la moyenne nationale (93,1) d’autant plus inquiétant que les deux tiers des effectifs ont plus de 50 ans.

En libre service pour l’instant, la cabine médicale de la pharmacie roannaise intrigue les visiteurs mais n’offre pas encore les services de la télémédecine. Le prix de cette consultation révolutionnaire sera connu une fois que l’Agence Régionale de Santé aura donné son agrément. En cas de feu vert des autorités sanitaires, la cabine médicale du futur pourrait être implantée dans d’autres communes de la région et se développer dans tout le pays, comme c’est déjà le cas en Australie ou au Canada. Reste à connaitre la position des syndicats de médecins déjà vent debout face aux réformes du Ministère de la Santé…

A SAVOIR

La cabine futuriste installée dans la pharmacie de Roanne a été conçue par la société H4D, entreprise française innovante lauréate du Concours Mondial de l’Innovation 2030. Créée en 2008 par le docteur Franck Baudino, cette structure entend « lutter contre l’isolement sanitaire qu’il soir géographique ou sociale » et « contribuer à la prévention, au traitement et aux suivi des pathologies aiguës et chroniques ».

L’article dans son format original est disponible en cliquant ici.

Source: ra-sante.com

Publicités
Cet article, publié dans Evolutions numériques, Prise en charge médicale, Santé publique, Systèmes d'information, Télésanté, Technologies, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s