Impact de la numérisation sur l’exercice du commandement

Chaque grande période de l’histoire des Armées est organisée autour de « l’arme maîtresse», celle qui, selon John Fuller, théoricien britannique des chars, « fixe le rythme tactique, et autour de laquelle se regroupent toutes les autres ». Pendant une cinquantaine d’années, le char a ainsi déterminé le rythme tactique du combat terrestre, par sa rapidité. De nos jours, « l’arme maîtresse » est le Commandement et la Maîtrise de l’information – en anglais, C4ISR – Command, Control, Communications, Computers, Intelligence, Surveillance and Reconnaissance.

Publicités
Cet article, publié dans Défense, Divers prospective, Evolutions numériques, Evolutions sociétales, Formation, Opérations, Stratégie, Technologies, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s