« Aujourd’hui, il n’est plus possible d’innover seul »

Entretien avec Louis Treussard, président de l’Atelier BNP. L’Atelier BNP Paribas a été créé en 1978 pour fournir à la banque un outil de veille sur l’innovation.

Les grands groupes ne savent souvent pas comment aborder l’innovation. Quelle approche préconisez-vous ?

L’innovation, ce sont des changements culturels. Je suis frappé de voir le nombre de groupes qui se rendent dans la Silicon Valley pour des voyages d’immersion. Ils rentrent subjugués par l’intelligence qu’ils trouvent en Californie, mais je dois souvent leur signaler qu’ils ont la même intelligence en France. Il suffit juste d’utiliser les ressources, de promouvoir l’innovation en interne, de changer les organisations. Et puis il faut faire comprendre que l’on ne peut plus innover seul. Il faut absolument entrer dans un travail d’« open innovation  ». Et les start-up ne constituent qu’une partie de ce travail. On peut nouer des contacts avec elles ou les intégrer, cela ne suffira sans doute pas. Aujourd’hui, les grands groupes ont tout intérêt à s’ouvrir, à partager certaines informations, à mutualiser certaines ressources, à créer des alliances, par secteur ou multisectorielles.

Cela semble compliqué de faire travailler ensemble des concurrents, ou même de grands groupes dans une approche multisectorielle…

C’est pourtant nécessaire. Regardez ce qui se passe autour de la « smart city » . Pour prendre de l’avance, ou en tout cas ne pas prendre de retard, les industriels devraient réfléchir à des scénarios d’usage, remettre le client final au centre de la réflexion. Pour cela, il est nécessaire que le monde du transport travaille avec le secteur de l’énergie, qui doit lui-même collaborer avec celui de l’immobilier. Les données que ces grands groupes détiennent prendront encore plus de valeur en étant connectées les unes aux autres. Les groupes doivent se penser en plates-formes, qui font rayonner des écosystèmes, et qui ont des relations, des zones de frottement entre elles.

Source: Les Echos. Lire l’article dans son intégralité ici.

Publicités
Cet article, publié dans Evolutions sociétales, Gouvernance, Industrie de santé, Interministériel, International, Recherche, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s