Des chercheurs inventent une peau électronique… plus sensible que la nôtre

Détecter la température, la pression… et le son, c’est la prouesse réalisée par un système de derme artificiel mis au point en Corée du Sud. Une innovation qui devrait d’abord profiter à la robotique.

Publicités
Cet article, publié dans Divers prospective, Ingénierie du vivant, Recherche, Technologies, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s