Penser autrement, pour une approche critique et créative des affaires militaires

Le cahier de la Revue Défense Nationale : Penser autrement, pour une approche critique et créative des affaires militaires vient de paraître.

Né de la volonté de pousser la réflexion sur la pratique de la guerre en dehors des sentiers battus, le comité Penser autrement de l’École de Guerre regroupe une vingtaine d’officiers français et étrangers curieux de la « chose militaire ». Mu par le désir de remettre en question certitudes et préjugés, le comité a suivi une démarche constructive visant à aborder les grandes problématiques de l’art de la guerre de façon originale et parfois décalée. S’inspirant du monde de l’entreprise, du milieu médical et des techniques de consulting, l’activité du comité s’est structurée autour de trois grands piliers.

Comprendre avec pour objectif l’acquisition d’une forme d’« hygiène de la pensée ». Les biais culturels peuvent en effet nuire à l’appréhension d’une situation complexe, et donc à la production d’un raisonnement réaliste. L’étude d’autres civilisations, au travers de leurs systèmes de pensée, est un bon moyen pour atténuer cette tendance naturelle à l’ethnocentrisme.

Créer avec pour but le développement d’une méthode de pensée innovante. Si trouver la bonne idée peut relever du facteur chance, cette approche demeure toutefois hasardeuse dans un contexte d’engagement opérationnel militaire. La créativité ne relève pas seulement de l’inné mais participe aussi d’un processus que l’on peut contrôler et surtout entretenir.

Décider avec pour leitmotiv la compréhension des ressorts qui entourent la décision du chef. Convaincre, communiquer ou bien encore animer ont été les grandes thématiques de ce pilier.

 Afin de répondre à cette ambitieuse feuille de route, le comité a organisé plusieurs séances d’échanges avec des intervenants aussi passionnants que divers. De l’innovation dans les armées aux dangers de la pensée Powerpoint, en passant par le fonctionnement du cerveau ou bien encore la perception de l’Occident par le Moyen-Orient, les sujets ont été nombreux, parfois originaux, mais toujours en phase avec les attendus de la scolarité.

De plus, bénéficiant de la bienveillance de la direction de l’École de Guerre, le comité a aussi eu l’opportunité de mener une réflexion sur les modalités d’intégration d’un module « Penser autrement » dans l’enseignement académique dispensé au sein de cette vénérable institution, démontrant par ailleurs le souci des armées d’adapter sans cesse la formation aux exigences d’un monde qui évolue.

Ainsi, ce Cahier de la RDN est avant tout un recueil de l’ensemble de nos échanges et réflexions menés au cours de cette année. Il a pour modeste ambition de susciter le questionnement et, nous l’espérons, le débat.

Le comité Penser autrement 22e promotion, « Maréchal Leclerc » École de Guerre

Publicités
Cet article, publié dans Condition militaire, Coopérations, Défense, Divers prospective, Europe de la défense, Evolutions numériques, Evolutions sociétales, Externalisation, Gouvernement, Interaction civilo-militaire, Interministériel, International, Opérations, OTAN, Risques et menaces, Stratégie, Technologies, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s