Une tendance à la hausse de la consommation des antibiotiques en 2013 confirmée par l’ANSM

L’Agence nationale de sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé (ANSM) publie son rapport sur l’évolution de la consommation d’antibiotiques entre 2000 et 2013.

Depuis plus de dix ans, tant au niveau français qu’européen, de nombreuses actions ont été entreprises pour lutter contre le développement des résistances aux antibiotiques. En France, sous l’égide du ministère des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des femmes, un troisième plan pluriannuel a été mis en place pour la période 2011-2016. Dans un contexte qui se caractérise par le développement des situations d’impasse thérapeutique, ce nouveau plan vise à une juste utilisation des antibiotiques, en s’articulant autour de trois axes stratégiques :
1° améliorer l’efficacité de la prise en charge des patients
2° préserver l’efficacité des antibiotiques
3° promouvoir la recherche.
Cet objectif de « juste utilisation » est d’autant plus prioritaire que la consommation d’antibiotiques en France est élevée : elle se situe à un niveau nettement supérieur à la moyenne européenne. Pour évaluer les résultats déjà obtenus et mieux définir des axes de progrès, une connaissance précise des caractéristiques de la consommation d’antibiotiques et de son évolution est donc indispensable. Elle répond, de surcroît, aux préoccupations du Plan national d’alerte sur les antibiotiques qui a fixé un objectif chiffré en matière de réduction des consommations entre 2011 et 2016 : – 25%.

Aussi, dans le cadre de ses missions de surveillance des médicaments, l’ANSM a-t-elle entrepris de publier chaque année, sous une forme synthétique, les données de consommation dont elle dispose et de les inscrire dans une perspective de long terme, dont le point de départ se situe avant la mise en place du premier Plan Antibiotiques. Cette quatrième édition inclut les résultats de l’année 2013. Si la consommation a diminué à partir des années 2000 (-10,7% entre 2000 et 2013), une tendance à la hausse est pourtant observée depuis 2010 et s’est confirmée en 2013 (+5,9% depuis 2010). En volume, plus de 90% de la consommation d’antibiotiques se fait dans le secteur de ville et un peu moins de 10% à l’hôpital. L’exposition aux antibiotiques est élevée à l’hôpital où environ 4 patients sur 10 reçoivent une dose un jour donnée.

Les données présentées proviennent de plusieurs sources. La source principale est constituée par les déclarations de ventes annuelles de spécialités pharmaceutiques que reçoit l’ANSM. En raison de leur caractère exhaustif, elles permettent de mesurer la totalité de la consommation française en ville comme à l’hôpital. Des données complémentaires à celles de l’ANSM, présentant les principales caractéristiques de la prescription d’antibiotiques en ville, ont également été exploitées. Elles aident notamment à mettre en évidence les disparités qui caractérisent la consommation selon l’âge ou le sexe du patient.
La consommation d’antibiotiques en France a également été comparée à celle d’autres pays européens mais aussi – pour la première fois – à celle des États-Unis, premier marché mondial. Les comparaisons se limitent habituellement à l’Europe et ne présentent donc qu’un panorama incomplet de l’usage des antibiotiques.

Publicités
Cet article, publié dans Coopération internationale, Divers prospective, Facteurs environnementaux, Gouvernance, Industrie de santé, Interministériel, Médicaments, Politique de santé, Risques et menaces, Santé publique, Services de santé étrangers, Statistiques sanitaires, Système de santé et gouvernance, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s