La France accueille un cas confirmé d’Ebola après évacuation sanitaire

Un employé du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), contaminé par Ebola en Sierra Leone, a été évacué par la société américaine Phoenix Air et transféré en France, à l’hôpital d’instruction des armées Bégin (Saint-Mandé, Val-de-Marne).

«L’ensemble du circuit de prise en charge a été sécurisé, depuis le décollage de Freetown et le voyage en avion jusqu’à l’hospitalisation en isolement de haute sécurité en chambre dédiée» à l’hôpital d’instruction des armées Bégin «où le patient reçoit des soins médicaux attentifs», poursuivait le ministère. Il ajoutait qu’«il n’y a pas d’autre cas confirmé d’Ebola sur le territoire».

«Nous avons répondu à la demande de l’ONU et de l’Organisation mondiale de la santé» (OMS), a expliqué Marisol Touraine lundi matin. Cet « agent de l’Unicef a contracté Ebola sur le terrain dans le cadre de ses activités contre la maladie».

Publicités
Cet article, publié dans Coopération internationale, Coopérations, Epidémiologie, Gouvernement, Interaction civilo-militaire, Interministériel, International, Maladies transmissibles, Pathologies majeures, Risques et menaces, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s