Les professionnels de santé à l’ère du digital

« Je pense que la plus grande innovation du 21e siècle sera l’intersection de la médecine et de la technologie » confiait Steve Jobs. Une récente étude réalisée pour le Centre d’Etudes Sur les Supports d’Information Médicale (CESSIM) tend à le confirmer puisque 86% des professionnels de santé sondés utilisent les sites internet et que 69% des spécialistes les newsletters.

Cette enquête, révèle les usages numériques des professionnels de  santé. Au travers d’un recrutement par téléphone puis d’un questionnaire en ligne, pharmaciens, médecins généralistes et médecins spécialistes (oncologues, diabétologues, pneumologues, etc.) ont été interrogés sur leur relation avec le digital. Un point clé ressort de l’étude : les professionnels de santé sont multi-équipés en outils de mobilité et très connectés. En effet, 23 % se connectent tous les jours à Internet via leurs divers supports (73 % ont des Smartphones et 61% des tablettes).

Leur présence sur le digital est motivée aussi bien par des motifs médicaux que par des motifs administratifs. « Les professionnels de santé se servent de ces devices en premier lieu pour consulter leurs mails et naviguer sur Internet, suivi par la recherche de coordonnées d’un confrère sur leur Smartphone et l’accès à des bases de données médicales sur leur tablette », détaille l’étude. Aujourd’hui, l’impulsion de la technologie (big data, Google glass, réalité augmentée, etc.) est telle qu’il semble inimaginable de ne pas la mettre au service de la santé. Zoom sur ces tendances qui font écho à la déclaration du fondateur d’Apple.

Quelles sont les tendances du digital en santé ?

Après la notion de « Patient Centric » souvent abordée, de nouvelles tendances ont émergées et s’apprêtent à révolutionner les usages des professionnels de santé et des patients. Focus sur 4 d’entres elles.

– La première tendance, intitulée « Patient empowerment », se focalise sur la mobilité de la santé (Smartphones, applications) en s’appuyant sur le collaboratif et le communautaire ;

– La seconde est la « gamification de la santé ». Au travers de serious games et de plateformes d’accompagnement, le patient s’implique d’avantage et acquiert   une meilleure mémorisation ;

– La troisième est celle de la « formation immersive de la médecine ». Cette tendance s’articule autour de la simulation numérique et de la réalité augmentée qui répondent à une volonté d’immersion ;

– La quatrième tendance incarne « l’Homme augmenté » : imprimante 3D, cerveau connecté et intelligence artificielle vont bouleverser les pratiques médicales.

Source: Hôpital.fr

Publicités
Cet article, publié dans Divers prospective, Evolutions numériques, Evolutions sociétales, Facteurs environnementaux, Formation, Management, Professionnels de santé, Réseaux sociaux, Système de santé et gouvernance, Systèmes d'information, Télésanté, Technologies, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s