Les dépenses hospitalières de MCO ont augmenté de 2,3% en 2013

Les dépenses des établissements de santé ont augmenté de 2,3% en médecine, chirurgie, obstétrique (MCO) en 2013, selon l’analyse de l’activité hospitalière 2013 publiée par l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH).

En MCO, 11,4 millions de patients ont été hospitalisés en 2013 générant ainsi 17,3 millions de séjours d’hospitalisation dont 64% réalisés par les établissements du secteur antérieurement sous dotation globale (ex-DG, c’est-à-dire publics et privés d’intérêt collectif -Espic).

L’activité des ex-DG augmente de +0,7% tandis que dans les cliniques, elle diminue légèrement de -0,4%. L’ATIH précise que pour les activités ex-DG en MCO, le financement par l’assurance maladie a progressé de 2,6% (+1,9% pour les tarifs, +8,9% pour les médicaments et dispositifs médicaux -DM- facturables en sus et +1,4% pour les forfaits annuels) et le volume de 2,8%.

Le développement des prises en charge ambulatoires se poursuit avec 42,7% de l’activité de chirurgie en 2013, contre 40,8% en 2012.

Le nombre de séjours a augmenté de 0,5% en chirurgie et a baissé de 0,5% en médecine et de 1% en obstétrique.

S’agissant des soins de suite et de réadaptation (SSR), 36,5 millions de journées ont été réalisées en 2013, pour 967.000 patients pris en charge, soit une hausse de 1,5%. Cette croissance est surtout portée par les établissements du secteur sous OQN dont l’activité évolue de +3,1%, et qui représentent 35% des journées.

En psychiatrie, 407.000 patients ont eu recours en 2013 à des soins à temps complet ou à temps partiel et 25 millions de journées ont été enregistrées. Les établissements sous dotation annuelle de financement (DAF) réalisent 80% de ces journées auxquelles s’ajoutent 20 millions d’actes en ambulatoire pour 1,9 million de patients.

«Les journées d’hospitalisation diminuent en 2013 de 5,1%, alors que le nombre d’actes et consultations externes augmente de 11,1%» , observe l’ATIH en expliquant ces évolutions par les modifications de codage des activités en centres d’activité thérapeutique à temps partiel (CATTP).

Les prises en charge à temps complet (80% des journées) sont quasiment stables (+0,5%) entre 2012 et 2013.

Publicités
Cet article, publié dans Dépenses de santé, Financement de la santé, Gestion hospitalière, Système de santé et gouvernance, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s