Soins de santé et violence : le document du CICR discuté aux Nations unies

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a présenté à la 69ème session de l’Assemblée générale des Nations unies à New York un document d’orientation pour une protection efficace des soins de santé en zone de conflit armé et autres situations de violence.

Depuis 4 ans, dans le cadre du programme «soins de santé en danger» , le CICR attire l’attention de tous, États bien-sûr mais aussi opinions publiques, porteurs d’armes et soignants sur le non-respect flagrant de la mission médicale dans de nombreuses situations de crise. Tirer sur l’ambulance, s’attaquer à des blessés, au personnel sanitaire, intimider les secours, empêcher ou ralentir le passage des ambulances, cibler des hôpitaux, voici ce qu’a pointé le CICR aux Nations unies.

En avril dernier, l’Institution a recensé plus de 1 800 incidents incluant des actes graves ou des menaces de violence, enregistrés dans 23 pays ou régions entre janvier 2012 et décembre 2013. Plus de 90 % de ces incidents touchaient les personnels de santé locaux.

Source: Blog l’humanitaire dans tous ses états

Lire le document d’orientation du CICR ici.

Publicités
Cet article, publié dans Défense, Diplomatie et santé, Droit international humanitaire, Ethique, Evolutions sociétales, Facteurs environnementaux, International, Juridique, Opérations, Professionnels de santé, Risques et menaces, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s