Analyse des ventes de médicaments en France en 2013

Depuis de nombreuses années, les données de ventes exhaustives que recueille l’ANSM auprès des laboratoires pharmaceutiques permettent de suivre l’évolution du marché pharmaceutique français. Elles contribuent également à en appréhender les principales caractéristiques et à en dégager, au-delà des mouvements conjoncturels, les tendances de plus long terme qui conduisent à sa transformation. En effet, ces données sont suffisamment détaillées pour que ce marché puisse être segmenté selon quelques critères qui aident à mieux analyser son évolution. Car il n’y a pas un marché pharmaceutique unique, que l’on pourrait appréhender globalement, mais des marchés pharmaceutiques dont les dynamiques sont différentes, notamment parce que les médicaments qui les composent contribuent de façon très différenciée à la prise en charge thérapeutique des patients.

Ainsi, a-t-il été observé que les ventes en valeur de médicaments en France avaient reculé en 2012 puis, de nouveau, en 2013. Il s’agit là d’un fait réellement nouveau, même si les taux de croissance relevés au cours des années précédentes traduisaient déjà une modération de la progression des ventes. De ce constat, il ne faut cependant pas déduire que les ventes de médicaments ont régressé dans toutes les classes pharmacothérapeutiques, que ce soit en ville ou à l’hôpital. A cet égard, il convient de dissocier les classes « innovantes », c’est-à-dire celles au sein desquelles de nouvelles substances actives ont contribué à modifier – dans des proportions plus ou moins importantes – les stratégies thérapeutiques, des autres classes, celles qui se caractérisent par une absence quasi-totale de renouvellement de l’offre. Quel que soit le secteur d’activité étudié, l’absence d’innovation a pour conséquence presque inévitable une stagnation des ventes et, en ce qui concerne le marché pharmaceutique, le développement du marché des génériques avec, pour corrolaire,
des prix de vente plus faibles.
Cette édition 2014 actualise et enrichit les données relatives aux ventes de médicaments présentées dans le
rapport précédent publié en juillet 2013.

Publicités
Cet article, publié dans Dépenses de santé, Industrie de santé, Médicaments, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s