Protection sociale en 2012 : les recettes restent dynamiques, les dépenses maîtrisées

DREES – 02/07/2014
La DREES publie un rapport sur les principaux résultats des comptes de la protection sociale en France et en Europe, en 2012, dernière année disponible des comptes. La croissance des dépenses reste maîtrisée, alors que 2012 marque un nouveau ralentissement général de l’économie.
En 2012, tirées par la hausse et des assiettes des cotisations et des prélèvements, les recettes de la protection sociale progressent de 3,9 %. Parallèlement, les prestations de protection sociale augmentent à un rythme moins rapide de 3,3 %, pour atteindre 653 milliards d’euros, soit 31,2% du PIB. Ce rythme de progression, proche de celui enregistré en 2010 et 2011 (autour de 3 %) ralentit par rapport aux années plus anciennes : + 4,6 % en moyenne annuelle entre 2000 et 2009.
Ce ralentissement est imputable, notamment, à une croissance modérée des dépenses de santé (27 % du total des prestations) et de vieillesse-survie (46 %). Un faisceau de facteurs en 2012 a contribué à la modération des dépenses comme un contexte épidémique favorable ou de bons résultats liés à la maîtrise médicalisée, ou encore, les effets des récentes réformes des retraites.
Ainsi, après une année 2011 déjà en très nette amélioration, la réduction des déficits des régimes de l’assurance sociale se poursuit en 2012. Il s’élève à 3,8 milliards d’euros, après 6 milliards en 2011 et 17,2 milliards d’euros en 2010. Et ce, alors que la France, comme le reste de l’Europe, a subi, en 2012, un ralentissement général de l’économie (+0,3 % de PIB en volume), qui se poursuit en 2013.
En raison des réformes de consolidation budgétaire engagées en Europe, le rôle de stabilisateur automatique, joué par la protection sociale en 2009, année d’entrée dans la récession, s’est essoufflé. Toutefois, les Français interrogés dans le Baromètre de la DREES, sont toujours demandeurs d’une protection sociale de haut niveau. Mais ils sont de plus en plus préoccupés par la question de la dette. Dans ce rapport, sont également présentées des comparaisons internationales. Ces comptes servent de base, en effet, à l’élaboration des comptes européens de protection sociale.
http://www.drees.sante.gouv.fr/la-protection-sociale-en-france-et-en-europe-en-2012,11317.html
Publicités
Cet article, publié dans Dépenses de santé, Financement de la santé, Système de santé et gouvernance, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s